Alexandre Kouprine (1870-1938)

Kouprine

Génie touche à tout, Alexandre Kouprine a exercé tous les métiers, écrit dans tous les genres. Après la Révolution d’octobre, il participe un temps à la vie littéraire aux côtés de Maxime Gorki, avant de rejoindre quelques mois l’Armée blanche, puis de s’exiler en France. Mourant, il demande en 1937 à rentrer en Russie, ce qui lui est accordé par Staline.

Ses livres:

« Le Parc royal » et « Le Paradis » dans Les Premiers feux